Anti taupe – Lutte écologique contre les taupes sans poisons !


La taupe n’est pas protégée en Suisse.

D’après la liste révisée de 2019 des espèces animales menacées en Suisse, cette dernière n’est aucunement en danger.

La Lutte anti-taupe est donc toujours et depuis longtemps autorisée. Il y a encore quelques années les communes payaient les « taupiers » à la queue.

C’est vous dire l’intérêt porté, déjà à l’époque, à cette régulation.

Voici ce que dit la loi ! :

« Sur les 79 espèces de mammifères du canton de Berne, 46 sont protégées, soit près des deux tiers. 18 peuvent être chassées, et sont donc partiellement protégées. 15 espèces ne sont pas protégées (taupe, ragondin, et toutes les souris et les rats, à l’exception de la musaraigne).
Par ailleurs, tous les oiseaux bénéficient d’une protection totale (sauf les 13 espèces que l’on peut chasser), de même que tous les reptiles
et tous les batraciens. »
Source :
https://www.vol.be.ch/vol/fr/index/direktion/organisation/lanat/downloads_publikationen.assetref/dam/documents/VOL/LANAT/fr/Natur/Naturfoerderung/PUB_LANAT_NF_11_Artenschutz_fr.pdf

Le piégeage mécanique correctement réalisé n’entraine pas de souffrance pour l’animal. Il est une lutte directe, qui associé à une lutte indirecte est la méthode la plus raisonnée, responsable, sélective qui n’impacte pas le reste de la faune et flore.

« Art. 16 Espèces nuisibles (loi, art. 25) 1 Les taupes, rats, souris, mulots et campagnols, à l’exception du campagnol des neiges, ainsi que les invertébrés qui causent des dommages avérés aux forêts, aux cultures et aux biens ou qui constituent une gêne grave pour l’homme ou pour les animaux domestiques ou un danger pour leur santé peuvent être détruits ou capturés sans autorisation spéciale. » 

Source : https://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/themes/environnement/faune_nature/fichiers_pdf/Chasse/RLfaune_20040707.pdf

Il serait surement plus intéressant d’interdire la vente de produits anti-taupes et anti campagnols dangereux pour l’environnement les autres animaux et parfois pour vous-même !!

Ces produits devraient le plus souvent être appliqués par des personnes ayant les autorisations et certificats phytosanitaires et ou avec un cfc agricole. 

Parfois même, une autorisation communale est nécessaire pour pouvoir les utiliser. (PH3,Arvicolon, Cobra Forte,…)

Certains ne sont pas autorisés dans les jardins privé, …

« Les pellets à base de gaz phosphorés comme Cobra Forte ou Polytanol, très toxiques et applicables uniquement avec un CFC (agricole). L’utilisation par un tiers sur instruction d’une personne titulaire d’un permis n’est pas autorisée. »

Source : http://www.agff.ch/fileadmin/media/pdf/Deutsch/Publikationen/Maeusebekaempfung/Maeuseradar_Daten_2019/Maeuse-Bulletin_Neuchatel_2019.pdf 

  1. « Ne pas utiliser dans les jardins familiaux.
  2. Bien refermer les sites de déposition.
  3. Indiquer les mesures de précaution à prendre pour éviter des intoxications (homme, animaux sauvages et animaux domestiques).
  4. L’emballage d’origine ne doit être ouvert qu’en plein air. Il doit être refermé correctement et hermétiquement après le prélèvement du produit.
  5. Le produit ne doit jamais entrer en contact avec de l’eau. En cas d’incendie, utiliser du sable sec.
  6. Le produit doit toujours être entreposé au sec: uniquement dans l’emballage d’origine bien fermé et seulement dans des locaux non destinés au séjour prolongé de personnes et d’animaux domestiques et qui se trouvent à l’écart des lieux d’habitation.
  7. Le produit ne peut être utilisé qu’à l’air libre, mais ni en dessous ni à proximité de bâtiments pour éviter que le gaz qui se forme ne pénètre à l’intérieur.
  8. Il faut tenir compte de la direction du vent pour éviter l’inhalation d’hydrure de phosphore.
  9. Le produit ne doit pas être utilisé par temps de pluie ou d’épais brouillard ni sur un sol détrempé. De l’hydrure de phosphore se forme au contact de l’air ou sous l’action de l’humidité. C’est un gaz très toxique pour l’homme et l’animal, très inflammable et dont l’odeur caractéristique est facilement perceptible.
  10. Il faut porter des gants de protection et une tenue de protection au moment de l’application et de la manipulation du produit.
  11. Il ne faut pas pénétrer dans la zone traitée pendant deux jours.
  12. Les produits qui libèrent de l’hydrure de phosphore ne peuvent être employés en grandes quantités en plein air que par des personnes titulaires d’un permis professionnel pour l’emploi des fumigants ou d’un permis professionnel pour l’emploi de produits phytosanitaires dans l’agriculture et l’horticulture. L’utilisation par un tiers sur instruction d’une personne titulaire d’un permis n’est pas autorisée. »
  13. Source : https://www.psm.admin.ch/fr/produkte/6861

 

Merci pour votre lecture

Adrien